Le Canada se joint aux USA pour créer un forum de producteurs pétroliers carboneutres

CALGARY — Le ministre fédéral des Ressources naturelles, Seamus O’Regan, a annoncé vendredi que le Canada se joindrait aux États-Unis pour mettre sur pied une plateforme pour les pays producteurs de pétrole et de gaz naturel où ils pourront discuter des façons dont le secteur peut soutenir la mise en oeuvre de l'Accord de Paris sur les changements climatiques et atteindre la carboneutralité d’ici 2050.

test

Surnommé le Forum des producteurs carboneutres, le projet vise à élaborer des stratégies de réduction des émissions de gaz à effet de serre et comprendrait le Canada, la Norvège, le Qatar, l'Arabie saoudite et les États-Unis, représentant collectivement environ 40 % de la production mondiale de pétrole et de gaz naturel. 

La plateforme leur permettra de discuter des façons de réduire le méthane, de promouvoir l’économie circulaire du carbone, de développer et de déployer des technologies énergétiques propres et des technologies de captage et de stockage du carbone, ainsi que des moyens de diversification pour réduire la dépendance économique aux hydrocarbures. 

Le forum est développé en parallèle du sommet des dirigeants sur le climat organisé virtuellement cette semaine par le président américain, Joe Biden. 

Ce dernier a annoncé jeudi que les États-Unis réduiraient d'ici 2030 leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) de 50 % à 52 % par rapport aux niveaux de 2005, et le premier ministre Justin Trudeau a promis que le Canada réduirait ses GES de 40 % à 45 % au cours de la même période. Les cibles ont été qualifiées d'«extrêmement agressives» par le chef de la direction de Precision Drilling, Kevin Neveu. 

Vendredi, la ministre des Finances Chrystia Freeland a défendu l'objectif plus élevé du Canada lors d'une présentation au Canadian Club, à Toronto, affirmant que si le secteur de l'énergie était très important pour le Canada, il devait faire partie de la solution au changement climatique, car «c'est là que se trouvent les émissions». 

M. O'Regan a souligné que le monde augmentait ses ambitions climatiques et que le Canada ouvrirait la voie.

«Nous comptons des centaines de milliers de travailleurs qui ont le savoir-faire nécessaire pour aménager des infrastructures énergétiques et ce sont eux qui réduiront les émissions et bâtiront notre avenir énergétique propre», a affirmé le ministre O'Regan dans un communiqué. 

Entreprises dans cette dépêche: (TSX:PD) 

La Presse Canadienne

This article was from La Presse Canadienne and was legally licensed through the Industry Dive publisher network. Please direct all licensing questions to legal@industrydive.com.