Date limite de cotisation au REER pour 2021 : ce que vous devez savoir

Nous sommes à nouveau dans la période des REER. Qu’est-ce que cela signifie, exactement? Et pourquoi est-ce important?

test

Ces derniers temps, vous avez sans doute vu beaucoup de publicités vous conseillant de cotiser à vos REER avant la date limite. Chaque année, nous sommes bombardés de messages similaires. Mais quelle est l’urgence? Et pourquoi la date limite de cotisation au REER pour 2021 est-elle si importante? 

Les régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) aident les Canadiens à épargner en vue de leur retraite en différant l’impôt. Ils permettent de faire croître vos placements entièrement à l’abri de l’impôt jusqu’à ce que vous les retiriez, tout en vous offrant un allègement fiscal lorsque vous cotisez. L’argent que vous investissez dans un REER réduit votre revenu aux fins de l’impôt et vous permet normalement d’obtenir un remboursement d’impôt.  

Cotisations à un REER avant la date limite pour 2021 : quelques exemples de remboursements d’impôt

 

Cotisation

Taux d’imposition

Remboursement d’impôt

5 000 $

23,62 %

1 181 $

10 000 $

28,20 %

2 820 $

15 000 $

40,70 %

6 105 $

Évidemment, bon nombre de Canadiens veulent recevoir le plus gros remboursement d’impôt possible. Il est donc logique qu’ils cotisent le plus possible à leurs REER avant la date limite de cotisation. 

Quelle est la date limite de cotisation à un REER pour l’année d’imposition 2021?

Bien que l’année d’imposition canadienne se termine le 31 décembre pour les particuliers, vous pouvez cotiser à un REER pour l’année d’imposition 2021 jusqu’à la date limite du 1er mars 2022 . La période de cotisation est prolongée afin de vous donner l’occasion de calculer votre revenu de l’année précédente et de maximiser vos cotisations en conséquence.

Dans quelles circonstances devriez-vous cotiser à un REER avant la date limite pour l’année d’imposition 2021?

Si vous avez de l’argent de côté et que vous le placez dans vos REER, vous recevrez un remboursement d’impôt un an plus tôt que si vous y cotisez après la date limite. Le montant du remboursement peut à son tour être investi dans vos REER, ce qui vous permet de le faire fructifier un an de plus à impôt différé. 

Par contre, vous devez vous rappeler que cette option peut ne pas convenir à votre situation financière personnelle. S’il est vrai que vous recevez un allègement fiscal lorsque vous cotisez à un REER, vous devrez toutefois payer de l’impôt sur les montants que vous en retirerez une fois que vous serez à la retraite. Si vous pensez que votre revenu de retraite sera comparable à votre revenu actuel, l’allègement fiscal n’est peut-être pas si bénéfique à long terme. 

Dans les faits, si votre revenu et votre taux d’imposition actuels sont peu élevés, vous devriez davantage investir dans un CELI. Vous ne recevrez pas de remboursement d’impôt immédiat, mais vos placements fructifieront à l’abri de l’impôt et l’argent que vous retirerez plus tard ne sera pas imposé.

Que faire si vous ne savez pas dans quoi investir avant la date limite?

Si vous ne savez pas quel type de placement vous convient le mieux, vous pouvez tout de même cotiser à un REER avant la date limite en déposant l’argent dans la position en espèces d'un produit d’épargne REER. Vous pourrez toujours investir l’argent dans un autre placement admissible au REER passé la date limite.

Que se passe-t-il si vous ne cotisez pas à un REER avant la date limite pour l’année d’imposition 2021?

Ce n’est pas grave si vous ne cotisez pas avant la date limite. Vous devrez simplement attendre une année de plus avant de recevoir un remboursement d’impôt et manquerez l’occasion de faire croître cet argent au cours de la prochaine année. Et si vous n’utilisez pas le montant maximal annuel que vous pouvez cotiser à un REER, les droits de cotisation inutilisés seront reportés à l’année suivante.

Dans quoi pouvez-vous investir si vous cotisez avant la date limite pour l’année d’imposition 2021?

Le REER vous permet d’investir dans une grande variété de placements. Attention : il y a des règles entourant les placements dans lesquels vous pouvez investir à l’intérieur d’un REER, que l’ARC nomme les placements « admissibles ». Par exemple, les actions doivent être négociées sur une ou plusieurs bourses de valeurs désignées, tel que déterminé par le ministère des Finances du Canada. 

Avant de passer à l’action, vous devriez d’abord consulter votre conseiller IG ou votre institution financière, puisque si vous investissez vos cotisations REER dans un placement non admissible, vous vous exposez à des pénalités et des conséquences fiscales. Voici certains placements admissibles au REER : 

Fonds communs de placement : Ce sont des groupes d’actions et/ou d’obligations (comprenant souvent des centaines d’actifs) sélectionnées par des gestionnaires de placements. Ils apportent une grande diversification à votre portefeuille, entre autres avantages.

FNB : Ils sont similaires aux fonds communs de placement, mais leurs titres se négocient en bourse. En général, les gestionnaires de placements interviennent moins dans ces placements et leurs frais de gestion sont donc plus faibles. 

Obligations : Ce sont des prêts aux sociétés ou aux gouvernements qui les émettent. Leur potentiel de rendement est habituellement moins élevé que celui des actions, mais elles sont habituellement moins risquées. 

Actions : Ce sont des valeurs mobilières de sociétés cotées en bourse (inscrites à la cote d’une bourse de valeurs désignée).

La plupart des gens ont besoin de placements REER qui génèrent un bon taux de rendement afin de faire suffisamment croître leur argent d’ici leur retraite. Ainsi, votre portefeuille REER devrait se composer d’un bon pourcentage d’actions, de fonds communs de placement et/ou de FNB pour vous assurer une retraite confortable.

Parlez avec votre conseiller IG avant la date limite de cotisation à un REER pour 2021 (1er mars) afin de discuter des options qui conviennent le mieux à votre situation financière personnelle. Si vous n’avez pas de conseiller IG, vous pouvez en trouver un ici.