Vous songez à la retraite?
Voici ce que vous devez faire.

20 % des Canadiens sont optimistes quant à leur capacité à épargner*

À quelques années de la retraite, le moment est venu d’évaluer toutes vos sources de revenus, y compris les biens immobiliers, les assurances et les placements, afin de vous assurer la retraite que vous souhaitez. Un Plan vivant IG peut vous donner un bon aperçu de votre situation et vous proposer des idées pour améliorer vos perspectives de retraite. Il est important de savoir précisément où vous en êtes par rapport à vos objectifs et d’effectuer des changements le cas échéant.

Voici quelques questions à vous poser pour mieux planifier votre retraite.

Quelles sont les différentes sources de revenus sur lesquelles je pourrais compter à la retraite?

Pour beaucoup, le salaire est la seule source de revenu pendant les années de vie active. À la retraite, on peut s’attendre à tirer un revenu de plusieurs sources, soit n’importe quelle combinaison des éléments suivants : Régime de pensions du Canada/Régime de rentes du Québec, Sécurité de la vieillesse, régime enregistré d’épargne-retraite (REER), fonds enregistré de revenu de retraite (FERR), compte d’épargne libre d’impôt (CELI), comptes de placement non enregistrés, produit d’une vente immobilière, argent détenu dans un compte d’épargne, rente, régime de retraite de l’employeur, autres économies.

Comment fonctionne le RPC/RRQ et quand commencer à toucher des prestations?

Décider du meilleur moment pour recevoir des prestations du RPC ou du RRQ exige une bonne compréhension de vos sources de revenus à la retraite et de vos besoins de revenus après vos années de vie active. Vous devriez aussi essayer d’estimer votre longévité.

Que devrais-je considérer avant de retirer l’argent de mon épargne-retraite?

La plupart des retraités touchent une forme quelconque de revenu garanti, que ce soit le RPC/RRQ, la SV, une pension d’employeur ou une rente. Ces sources de revenus serviront généralement de base pour répondre à une partie des besoins en matière de revenu de retraite. L’épargne-retraite peut alors être utilisée comme source complémentaire et combler les lacunes au besoin.

La façon dont vous tirerez parti de vos divers instruments d’épargne dépendra de nombreux facteurs, notamment le montant dont vous disposez dans chacun d’eux, vos tranches d’imposition actuelles et anticipées, les gains accumulés sur vos placements non enregistrés et votre désir de léguer certains actifs à vos héritiers. 

Vous ne savez pas si vous avez épargné suffisamment?

Même s’il ne vous reste que quelques années avant la retraite, il n’est pas trop tard pour agir. Un conseiller IG peut vous créer un plan financier complet afin de déterminer si vous êtes ou non en voie d’atteindre vos objectifs de retraite.

Si c’est le cas, il suffit de poursuivre l’exécution du plan. Autrement, il faudra évaluer vos options. Vous pourriez par exemple commencer à épargner un peu plus sur votre paye ou réduire vos dépenses pour dégager des liquidités que vous déposerez ensuite dans un compte de placement. S’il n’est pas possible d’épargner davantage, vous devrez peut-être envisager l’idée de reporter la date de votre retraite ou de réduire les dépenses prévues à la retraite. 

Parlez à un conseiller IG dès aujourd’hui.