Vaut-il mieux retirer son fonds de pension d’un seul coup?

Lorsque vous quittez votre emploi, vous pouvez retirer votre fonds de pension d’un seul coup ou le laisser dans le régime de l’employeur. Les conseils ci-après vous aideront à faire un choix.

test

Disons que vous quittez votre emploi et que vous devez choisir entre retirer votre fonds de pension en un seul paiement ou le laisser dans le régime de retraite de l’employeur.

Jean Talbot, conseiller marketing de Montréal, quitte l’emploi qu’il occupe depuis 19 ans et doit prendre une décision : que faire de la part du régime de retraite à prestations déterminées qui lui revient?

Deux options s’offrent à lui : ne rien faire et toucher une rente garantie d’environ 16 000 $ par année durant la retraite; ou retirer d’un seul coup la valeur actualisée de son fonds de retraite, en investir une partie dans un compte de retraite immobilisé (CRI) et toucher le reste en espèces.

En vertu de son régime, sa rente annuelle de 16 000 $ serait garantie à vie, mais, comme elle ne serait pas indexée, elle vaudrait moins dans 20 ans, surtout en cas d’inflation galopante. D’un autre côté, si Jean décide de retirer son fonds de pension en un seul paiement, qu’il place ce montant en bourse et que cette dernière subit une sévère correction, il pourrait se retrouver avec beaucoup moins.

Jean n’est pas le seul à vivre une telle situation : il peut être difficile de choisir quoi faire avec son fonds de pension lorsqu’on quitte un emploi. Cela dépend de la situation de chacun.

Voici quelques conseils pour vous aider à déterminer s’il vaut mieux laisser les fonds dans le régime (à cotisations ou à prestations déterminées), les retirer ou les transférer.

  • pointe
    pointe

    Valeur actualisée

    La valeur actualisée est le montant que toucherait un employé s’il retirait la totalité des fonds de son régime à prestations déterminées au moment où cette valeur est déterminée, basée sur ce qu’il aurait reçu sa vie durant. Ce montant est calculé selon la législation sur les régimes de retraite.
  • pointe
    pointe

    Paiement forfaitaire de pension

    Lorsque vous quittez un employeur, vous avez deux options quant à votre fonds de pension. Vous pouvez le conserver ou retirer sa valeur totale en un paiement forfaitaire. Une partie du montant retiré peut ensuite être placée dans un CRI et le reste, dans un REER, un CELI (sous réserve de vos plafonds de cotisation) ou un compte non enregistré.

Connaître son plafond de cotisation au titre du REER

Si vous retirez d’un coup la valeur actualisée de votre fonds de pension, seule une partie pourra être déposée directement dans un CRI avec report d’impôt. Le reste vous sera versé en espèces et deviendra imposable. Il est alors conseillé de placer la majeure partie de ce montant dans votre REER afin de reporter l’impôt, si votre plafond de cotisation le permet, car l’impôt à payer sur un paiement forfaitaire de pension peut être considérable.

Lire les petits caractères

Les régimes à prestations déterminées garantissent un revenu de retraite jusqu’au décès du rentier et du conjoint survivant. La prestation de retraite est généralement calculée en multipliant les années de service par la moyenne des salaires annuels les plus élevés. Certains régimes permettent aussi de maintenir la couverture collective des soins de santé, ce qui peut s’avérer un attrait à demeurer dans le régime.

Soupesez aussi les autres caractéristiques du régime. Offre-t-il une prestation de raccordement pour bonifier vos versements avant 65 ans? Quelle sera la rente annuelle du conjoint survivant? La rente sera-t-elle indexée à l’inflation? C’est particulièrement important si la retraite est encore loin. Enfin, quelle est la situation financière de votre employeur? Vos rentes futures seraient à risque s’il devenait insolvable. Dans ce cas, il vaudrait mieux retirer la totalité de vos billes du régime.

Évaluer son régime de retraite à cotisations déterminées

Il est plus simple de prendre une décision dans le cas d’un régime à cotisations déterminées, car il n’y a aucune garantie de prestations, sauf si vous achetez une rente viagère. Comme la valeur de votre épargne dépend uniquement du rendement de vos placements sur les marchés, la décision de la laisser dans le régime ou de l’investir dans un CRI prend moins d’importance.

Les principales différences entre un régime à cotisations déterminées et un CRI sont les options de placement, les frais et la marge de manœuvre. Il est probablement préférable de retirer votre fonds de pension et de le placer dans un CRI si votre régime à cotisations déterminées se résume à quelques portefeuilles de placement standardisés. Vous auriez plus d’options. Ça vaut la peine de faire vos devoirs.

Évaluer la situation dans son ensemble

Avant de prendre une décision au sujet du régime offert à votre ancien emploi, faites la liste de vos autres sources de revenus de retraite, y compris le RPC/RRQ, la Sécurité de la vieillesse ainsi que vos REER, FERR et CELI. Si vous avez suffisamment d’épargne hors de votre régime, mieux vaut peut-être le conserver.

Pensez également aux répercussions sur votre succession si votre conjoint et vous profitez chacun d’un régime à prestations déterminées. L’épargne-retraite qui reste dans un CRI, un REER ou un FERR sera remise aux héritiers, mais les prestations d’un régime à prestations déterminées cesseront au décès du pensionné et de son conjoint, sauf s’il comprend une période garantie. Les montants que vous laisserez aux autres membres de la famille peuvent être limités.

Voilà l’une des raisons pour lesquelles Jean a choisi un paiement forfaitaire. « Ma conjointe est enseignante et cotise au RREGOP, dit-il. Si je laisse mon argent dans le régime de l’employeur et que nous décédons tous deux jeunes, nos enfants perdront une partie de notre épargne-retraite. »

Soupeser ses options avant de choisir le paiement forfaitaire

Votre conseiller ou conseillère IG a les qualifications requises pour évaluer vos options à la lumière de votre situation financière globale. Il ou elle pourra vous suggérer les meilleures options compte tenu de votre situation particulière. Organisez un rendez-vous pour en discuter avant de prendre la décision de demander un paiement forfaitaire. Si vous n’avez pas de conseiller ou de conseillère IG, vous pouvez en trouver un(e) ici

Ce contenu, rédigé et publié par IG Gestion de patrimoine, contient des renseignements de nature générale seulement, considérés comme exacts à la date de publication. Son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement précis ni de fournir des conseils juridiques, fiscaux ou de placement.