Maximisez votre portefeuille – Le CELI prend sa place

Initialement vu comme un instrument d’épargne marginal, le CELI est en train de devenir un puissant outil pour la retraite, à mesure que les droits de cotisation augmentent.

test

À ses débuts, en 2009, le CELI servait surtout à placer de l’argent à court terme. Les droits de cotisation n’étaient alors que de 5 000 $ par année, mais de nouveaux droits se sont ajoutés chaque année (en 2019, le montant maximum annuel a été fixé à 6 000 $ pour tenir compte de l’inflation). Si vous n’avez jamais cotisé à un CELI et si vous aviez au moins 18 ans en 2009 et êtes résident du Canada depuis cette date, vos droits de cotisation à un CELI s’élèvent à 81 500 $ en 2022.

À mesure que les droits de cotisation augmentent, le CELI gagne en importance. Pourquoi? Parce que les fonds versés dans un CELI fructifient à l’abri de l’impôt, que ce soit sous forme d’intérêts, de dividendes et de gains en capital.

Étant donné les droits de cotisation substantiels qui se sont accumulés, comment faudrait-il utiliser le CELI aujourd’hui?

Le CELI se transforme-t-il en outil d’épargne à long terme?

Oui. Supposons que vous ayez un placement de 5 000 $ qui rapporte 5 % par année et que vous ayez conservé ce placement dans votre CELI pendant 20 ans : sa valeur s’élèverait aujourd’hui à 13 226 $. Pour le même taux de rendement, un placement de 81 500 $ vaudrait 216 244 $ dans 20 ans. Cette plus-value de 134 744 $ serait entièrement non imposable.

Les investisseurs constatent l’intéressante plus-value accumulée par leurs placements, ce qui les incite à voir le CELI davantage comme une solution d’épargne à long terme.

Y a-t-il une erreur courante que les gens font avec le CELI?

Oui. Elle concerne les retraits. Quand on retire un montant du compte, il faut attendre l’année suivante pour le redéposer. Par exemple, pour un retrait de 5 000 $ en 2022, il faudra attendre 2023 pour reverser ce montant dans le compte. Si on effectue le retrait tard dans l’année, on récupère ces droits de cotisation très rapidement.

Les particuliers à valeur élevée devraient-ils encore privilégier le REER pour investir?

Bon nombre d’entre eux ont tout intérêt à utiliser le REER parce que les droits de cotisation de ce régime sont supérieurs à ceux du CELI. Pour les contribuables à revenu élevé qui génèrent des droits de cotisation REER annuels de 29 210 $ (cotisation maximale autorisée pour 2022), l’économie d’impôt est énorme. En général, si votre taux d’imposition marginal est plus élevé aujourd’hui qu’il ne le sera au moment de la retraite, il faut opter pour le REER. Les particuliers plus jeunes, dont le revenu est moins élevé aujourd’hui, auraient sans doute avantage à cotiser à leur CELI et, quand leurs revenus augmenteront, à utiliser les fonds du CELI pour alimenter leur REER.

Comment un particulier à valeur élevée peut-il utiliser efficacement son CELI aujourd’hui?

Étant donné les droits de cotisation importants, le CELI permettrait de profiter d’une économie d’impôt appréciable, une fois le REER maximisé. Au lieu de dépenser le remboursement d’impôt que votre REER vous rapporte, il vaudrait mieux l’investir dans un CELI et commencer à faire fructifier de nouveaux avoirs à l’abri de l’impôt.

Pour les personnes âgées de plus de 71 ans qui n’ont pas besoin des prestations de leur fonds enregistré de revenu de retraite (FERR), mais ont l’obligation de retirer le montant minimum chaque année, il serait intéressant de verser le produit après impôt de leur FERR dans un CELI. Elles transformeraient ainsi un revenu de placement imposable en un revenu non imposable.

Peut-on détenir des investissements similaires à ceux du REER dans le CELI?

Oui. Pourtant, bien des gens considèrent encore le CELI comme un outil d’épargne à court terme. Cette perception évoluera à mesure que les gens avanceront en âge et accumuleront de l’argent dans leur CELI. Les épargnants devraient donner autant d’importance au CELI qu’ils en accordent au REER. Certains finiront même par détenir des centaines de milliers de dollars dans leur CELI. En attendant, on ne peut ignorer l’importance de ce compte d’épargne.

Profitez pleinement de vos droits de cotisation CELI

Votre conseiller ou conseillère IG peut vous aider à maximiser les avantages d’un CELI en fonction de votre situation personnelle. Prenez rendez-vous pour en discuter dès maintenant! Si vous n’avez pas de conseiller ou conseillère IG, vous pouvez cliquer ici.

 

Ce contenu, rédigé et publié par IG Gestion de patrimoine, contient des renseignements de nature générale seulement, considérés comme exacts à la date de publication. Son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement précis ni de fournir des conseils juridiques, fiscaux ou de placement.