Petit guide des règles de retrait d’un CELI

Article Hero Image

Le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) est devenu un instrument d’épargne très populaire depuis sa création en 2009 : près de 15 millions de Canadiens en détiennent un. Son attrait réside dans sa simplicité et sa flexibilité :

  • Tout adulte canadien peut y faire des versements après impôt, pourvu qu’il respecte ses droits de cotisation.
  • Les fonds du compte peuvent être investis dans une vaste gamme de produits financiers.
  • Les rendements des placements sont tous libres d’impôt, qu’ils soient sous forme de gains en capital, d’intérêts ou de dividendes.
  • Aucun impôt n’est retenu sur les retraits d’un CELI. Aucune pénalité n’est appliquée sur les retraits non plus.

Il existe certaines règles de retrait d’un CELI, mais elles sont faciles à suivre.

Retirer des fonds de votre CELI

Les règles de retrait d’un CELI vous permettent de retirer des fonds de votre CELI en tout temps, sans conséquences fiscales ni pénalités. La seule contrainte? Vous devrez peut-être attendre avant de cotiser à nouveau au compte duquel vous venez de retirer des fonds.

Il n’y a pas de limite de retrait à un CELI et tout montant que vous y retirez sera rajouté à vos droits de cotisation, mais seulement au début de l’année civile suivante. Malgré un retrait, vous pouvez continuer d’y cotiser si vous n’avez pas atteint votre limite de cotisation pour l’année.

Par exemple :

  • Léa a eu 18 ans en 2019 et a accumulé des droits de cotisation à un CELI s’élevant à 24 000 $.
  • En 2022, elle a cotisé un montant de 20 000 $ à son CELI, puis a retiré 6 000 $.
  • Elle peut encore cotiser un montant de 4 000 $ la même année, puisqu’elle n’a pas atteint son plafond de cotisation de 24 000 $.
  • Elle ne peut pas cotiser le montant de 6 000 $ qu’elle a retiré avant le 1er janvier 2023.

Cette particularité rend le CELI beaucoup plus flexible que le REER, où les retraits sont soustraits de façon permanente du plafond de cotisation.

Financement de la retraite avec les fonds d’un CELI

Retirer des fonds d’un CELI pour une mise de fonds à l’achat d’une propriété est une option populaire, tout comme pour un besoin à court terme comme le financement d’un mariage ou l’achat d’une voiture.

Les règles de retrait d’un CELI et son statut libre d’impôt en font également une bonne option en planification de la retraite, puisque les retraits n’ont aucune incidence sur les prestations fondées sur le revenu, comme les prestations de la Sécurité de la vieillesse (SV).

À long terme, un investisseur astucieux peut réussir à économiser suffisamment dans un CELI afin de reporter les retraits de son REER ou d’étoffer les prestations gouvernementales s’il épuise les fonds de son REER.

Nous pouvons vous aider à maximiser les avantages d’un CELI en fonction de votre situation personnelle. Prenez rendez-vous pour en discuter avec votre conseiller ou conseillère IG dès maintenant! Si vous n’en avez pas, cliquez ici.

 

Ce document, rédigé et publié par IG Gestion de patrimoine, contient des renseignements de nature générale seulement. Son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement précis ni de fournir des conseils juridiques, fiscaux ou de placement. Les lecteurs auraient avantage à consulter un conseiller IG afin de connaître les plus récentes dispositions fiscales et tarifaires applicables à leur situation personnelle. Les marques de commerce, y compris IG Gestion de patrimoine et IG Gestion privée de patrimoine, sont la propriété de la Société financière IGM Inc. et sont utilisées sous licence par ses filiales.