Devriez-vous immobiliser un prêt hypothécaire à taux variable?

Les Canadiens titulaires de prêts hypothécaires à taux variable devraient surveiller les annonces de la Banque du Canada (BdC) concernant son taux préférentiel.

test

Au début de 2022, par exemple, l’inflation élevée a mené les experts en économie à prévoir une augmentation considérable des taux préférentiels (article en anglais).

La BdC a baissé son taux de base à 2,45 % au début de la pandémie de COVID-19 (par rapport à son précédent sommet à 3,95 % à la fin de 2018). Cependant, des hausses de taux significatives sont prévues pour le reste de 2022 et en 2023. 

De fortes variations du taux préférentiel du Canada peuvent avoir des répercussions majeures sur les paiements hypothécaires des détenteurs de prêt hypothécaire à taux variable. Les taux hypothécaires variables ont tendance à monter et à baisser en même temps que le taux préférentiel de la BdC.

D’un prêt hypothécaire à taux variable à un prêt hypothécaire à taux fixe : ce que vous pourriez économiser

Supposons que votre taux variable était de 2 %, puis qu’à la fin de l’année, après les hausses des taux préférentiels par la BdC, il soit passé à 3 %. Voici l’incidence que cela pourrait avoir sur différents remboursements hypothécaires (en supposant un amortissement de 20 ans) :

Montant du prêt

Versements mensuels
taux de 2 %

Versements mensuels
taux de 3 %

200 000 $

1 010,98 $

1 107,33 $

400 000 $

2 021,96 $

2 214,67 $

600 000 $

3 032,94 $

3 322,00 $

Une augmentation d’un point de pourcentage du taux variable peut représenter des milliers de dollars supplémentaires en paiements hypothécaires au cours d’une année. Cette hausse peut causer une pression considérable sur votre budget, peu importe le niveau de revenu de votre ménage.

Comment - et quand - effectuer ce changement

Lorsque les taux d’intérêt semblent sur le point de grimper, certains propriétaires peuvent se demander s’ils devraient faire la conversion en prêt hypothécaire à taux fixe ou conserver leur prêt hypothécaire à taux variable.

Cette décision dépend beaucoup de la tolérance au risque d’une personne. Certaines personnes préfèrent que leur taux d’intérêt (et conséquemment leurs paiements hypothécaires) demeure le même. Cela rend certainement la budgétisation beaucoup plus facile.

Reste qu’il s’agit d’une question difficile à trancher. Dans certains cas, la conversion d’un prêt à taux variable à un prêt à taux fixe nécessiterait de rompre votre contrat hypothécaire actuel, ce qui peut donner lieu à une pénalité pour remboursement anticipé d’une valeur de trois mois d’intérêts hypothécaires. Cependant, certaines sociétés, dont IG Gestion de patrimoine, ne facturent pas de tels frais si on troque le taux variable contre un taux fixe de durée égale ou supérieure.

Pour les prêteurs qui appliquent la pénalité de conversion d’un taux variable à un taux fixe, la durée restante du prêt hypothécaire peut déterminer si la conversion en vaut la chandelle. Plus vous vous rapprochez de la date d’échéance de votre prêt, plus vos coûts devraient être bas. Cependant, si les taux continuent d’augmenter, faire la conversion à un taux fixe tôt vous permettrait d’économiser davantage sur les frais d’intérêt à long terme. 

Il y a un autre point à prendre en compte : l’ampleur et la fréquence prévues de la hausse des taux. Bien que les taux fixes actuels puissent à terme être moins élevés que les taux variables, ils sont probablement plus coûteux dans l’immédiat. Prévoyez donc des frais supplémentaires. 

Pour vous aider à choisir ce qui vous conviendrait le mieux entre un prêt hypothécaire à taux fixe ou variable, lisez notre article Comprendre les prêts hypothécaires à taux fixe et à taux variable.

Une hypothèque, c’est bien plus qu’un taux

Il existe d’autres options que les prêts hypothécaires à taux variable et à taux fixe. Vous pouvez contracter un prêt hypothécaire à taux variable avec des paiements fixes. Vous paierez ainsi plus d’intérêts que de capital lorsque les taux augmentent, et moins si les taux baissent. L’avantage, d’un point de vue budgétaire, est que le montant que vous devez payer reste le même.

Faites appel à un professionnel pour mieux comprendre ce que chaque option hypothécaire implique et savoir si un changement s’avère avantageux selon vos objectifs à long terme.

Les spécialistes hypothécaires peuvent aussi aider les propriétaires à trouver d’autres solutions adaptées à leurs besoins, comme un amortissement plus long, une durée plus courte ou des paiements plus fréquents. On trouve également des prêts hypothécaires hybrides (dont une portion est à taux variable et une autre à taux fixe) et des marges de crédit sur valeur domiciliaire.

Avant de faire le saut, consultez un professionnel

Vous avez beaucoup de possibilités, probablement bien plus que vous ne le pensiez : votre conseiller IG peut vous diriger vers un spécialiste en planification hypothécaire IG qui vous aidera à choisir la meilleure option selon vos besoins. Vous pouvez aussi contacter un expert ici.

 

 

Ce contenu, rédigé et publié par IG Gestion de patrimoine, contient des renseignements de nature générale seulement. Son but n’est pas d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement précis ni de fournir des conseils juridiques, fiscaux ou de placement. Les lecteurs auraient avantage à obtenir des conseils adaptés à leur situation personnelle auprès d’un conseiller IG Gestion de patrimoine.

Les produits et services bancaires sont distribués par Solutions BancairesMC. Les produits et services Solutions bancaires sont fournis par la Banque Nationale du Canada. 

Solutions BancairesMC est une marque de commerce de la Corporation Financière Power. IG Gestion de patrimoine et son symbole social sont des marques de commerce de Société financière IGM Inc., utilisées sous licence par ses filiales. La Banque Nationale du Canada est un usager autorisé de ces marques. 

Les prêts hypothécaires sont offerts par l’intermédiaire de la Société de gestion d’investissement, I.G. Ltée*. Toute demande de renseignements sera transmise à un spécialiste en planification hypothécaire (en Ontario, à un agent en hypothèques, au Québec, à un courtier hypothécaire et au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse, à un courtier en prêts hypothécaires). 

* Inscrite en Ontario et en Nouvelle-Écosse comme maison de courtage d’hypothèques (Ont. : permis 10809; N.-É. : permis 3000240) et comme administrateur d’hypothèques (Ont. : permis 11256; N.-É. : permis 3000232), au Québec, comme cabinet de services financiers (permis 2400376104) et au Nouveau-Brunswick, comme maison de courtage d’hypothèques.