Conseils pour protéger vos données financières personnelles

Avec l’accroissement des opérations financières en ligne, il est important que les consommateurs protègent leurs données personnelles, d’autant plus que les cybercrimes comme les rançongiciels, les tentatives d’hameçonnage et les vols d’identité continuent d’augmenter.

test

« Ces risques ne sont pas nouveaux dans notre monde numérique, mais beaucoup trop de gens ne parviennent toujours pas à se protéger correctement », a déclaré Michael Sullivan, conseiller en finances personnelles à Take Charge America, une agence à but non lucratif de conseil en crédit et en gestion de la dette. « Prendre les mesures nécessaires peut sembler ardu, mais être victime d’un cybercrime peut causer beaucoup plus de tort à votre vie financière. »

M. Sullivan donne six conseils aux consommateurs pour les aider à protéger leurs données financières :

  • Gardez vos renseignements personnels confidentiels. Ne communiquez jamais votre numéro d’assurance sociale ni d’autres renseignements personnels à une personne en qui vous n’avez pas confiance, surtout si elle en fait la demande par courriel ou par téléphone. Les institutions financières ne vous demanderont jamais de vérifier ce type d’information de manière non sécurisée.
  • Protégez vos appareils. Assurez-vous que le système d’exploitation de vos appareils est à jour avec les derniers correctifs de sécurité. Vous pouvez aussi vous abonner à un logiciel de sécurité auprès d’un fournisseur, comme Norton ou McAfee, qui vous protégera notamment contre les virus et les logiciels malveillants.
  • Renforcez vos mots de passe. Protégez vos appareils et données personnelles avec des mots de passe, des phrases ou des codes longs et uniques qui sont plus difficiles à deviner ou à déchiffrer. De plus, configurez des mots de passe uniques pour chacun de vos comptes. Un gestionnaire de mots de passe sécurisé pourrait vous faciliter la tâche.
  • Établissez une authentification à deux facteurs. En plus de choisir des mots de passe plus forts, configurez une authentification à deux facteurs (ADF). Ce type d’authentification vous demande de saisir non seulement un mot de passe, mais aussi un code additionnel envoyé par courriel, texto ou une application d’authentification. L’ADF ajoute une couche de sécurité additionnelle.
  • Méfiez-vous des Wi-Fi publics. Bien qu’elles soient pratiques, les connexions Wi-Fi publiques peuvent facilement être compromises ou falsifiées. Ne vous connectez pas à des comptes financiers et n’effectuez pas d’opérations financières sur un réseau Wi-Fi non sécurisé.
  • Passez régulièrement en revue votre dossier de crédit. Consultez-le au moins deux fois par année pour vérifier s’il y a de l’information suspecte ou inexacte. Vous pouvez obtenir une copie gratuite de votre dossier chaque année sur le site annualcreditreport.com (en anglais seulement). Une autre bonne option consiste à avoir recours à des services de surveillance du crédit d’un fournisseur comme Credit Karma ou Credit Sesame.

Cet article provient de The Associated Press, et sa diffusion a été autorisée par le réseau d’édition Industry Dive. Pour toute question sur les droits de reproduction, contactez legal@industrydive.com.